17/12/2009

VULMEA LE PIRATE NOIR.

 

 

BIEN PARLE,HARSTON! FIT UNE VOIX GRAVE ET PUISSANTE.TOUS SE RETOURNERENT ET RESTERENT BOUCHE BEE.

VULMEA LE NOIR! S EXCLAMA HARSTON.JE CROYAIS QUE TU T ETAIS NOYE.IL Y A TROIS ANS,L EPAVE DE TON NAVIRE A ETE REPEREE AU LARGE DE LA COTE D AMICHEL;DEPUIS ON N A PLUS JAMAIS ENTENDU PARLER DE TOI DANS LES MERS DES ANTILLES.

POURTANT JE SUIS TOUJOURS EN VIE,COMME TU PEUX LE CONSTATER,FIT VULMEA.

 

img078

 

                                                                  TABLE.

1) LES EPEES DE LA FRATERNITE ROUGE.  cette histoire se passe pour la plus grande part en lieu clos,et qu il y a presque unite de temps. quelques themes typiquement howardiens:les gemmes maudites(ici le tresor de montezuma)conduisant les hommes a la folie et a la mort,la vengeance implacable(celle de l homme noir)le code d honneur de vulmea,la bataille et le massacre final,le bain de sang et le carnage.

notons le dernier paragraphe,ou souffle l aventure,qui n est pas sans rappeler la fin de certaines histoires de conan! et l heroine s appelle francoise de chastillon...le lecteur est en pays de connaissance.

2) LA VENGEANCE DE VULMEA LE NOIR. cette histoire permet a HOWARD d approfondir son personnage,son caractere morale(ici,sa motivation pricipale est le vengeance). il cite meme des personnages figurant dans la premiere histoire :villiers harston...et tranicos! apres un debut fulgurant et surprenant (deux pages se passant en mer,un abordage sanglant),le reste de l hitoire se passe a terre.

ici HOWARD prend fait et cause pour les opprimes (ici l irlande)et vulmea brule du desir de se venger.puis au milieu de son recit,son attitude change,et nous retrouvons un autre grand theme howardien:l attitude chevalresque de ses heros envers les femmes.parmis les autres ingredients,citons un tresor,les crocs de satan,une cite en ruines au milieu de la jungle,un demon,un autel sanglant et un final magnifique(l amitie imposible,l estime reciproque,valeur essentielle aux yeux des personnages howardiens).comme a son habitude,HOWARD tisse une aventure echevelee et n accorde au lecteur pas un seul instant de repos. 

3) LES PIRATES DU TEMPLE MAUDIT. c est l un des plus beau recit de HOWARD et l un des plus personnels.(il fut publie apres sa mort seulement en 1976...)dans ce recit le romantisme coule a flots dans cette aventure racontee a la premiere personne! la jeune femme s appelle helen tavrel(rappelons que l un ses pseudonymes de HOWARD fut john taverel)et le prenom du jeune homme est stephen ou steve le personnage d helen femme pirate,est l un des plus beau de HOWARD (proche d agnes de chastillon). tout le recit baigne dans l onirisme et le cauchemar(les marecages,dont la traversee n est pas sans rappeler la nouvelle d el borak,le recit de khoda khan)l atmosphere malefique du temple et son cortege d ombres surgies du passe.

une magie particuliere impregne cette histoire ou les personnages s affrontent et se dechirent,a la recherche de leur verite profonde,de l estime de l autre.foisonnant d images symboliques,"chargees",cette aventure est bien une confession intime d HOWARD,se livrant sans detour au lecteur.

 

  51RV1BAA0XL._SS500_

                     francoise de chastillon.

 

   vulmea 2       black_lg-01